A quoi ça sert de composter ?

  • Réduire le contenu de sa poubelle et donc le volume d’ordures ménagères à traiter par la collectivité
  • Réduire les émissions de CO2 liées à la collecte des déchets et à leur stockage (ou dans certain cas à leur incinération)
  • Développer son autonomie dans la gestion de ses déchets
  • Obtenir un excellent fertilisant et un amendement pour la terre et éviter d’acheter du terreau

Comment composter chez soi ?

  • Le compostage en tas

Pour les personnes qui ont un jardin, la façon la plus simple de composter est de monter un tas. Le tas convient aux grands jardins et aux grosses quantités de déchets, il doit se trouver à l'ombre et à l'abri du vent.

Les + : économique et facile à installer, pas de contrainte de volume.

Les - : le tas n’est pas protégé des intempéries, du soleil et des animaux (chiens, chats, rongeurs), n’est pas très esthétique.

  • Le compostage en bac

Une solution plus esthétique : la mise en place de bac(s).  Le bac à compost s'installe plutôt dans un coin ensoleillé. Discret, il n'attire pas les animaux. Le bac a ses contraintes : il faut l’aérer en brassant et alterner les couches entre différents types de déchets. Le processus sera plus rapide car le bac maintient la chaleur. Il est important de le placer à même la terre, de façon à faciliter la montée des micro-organismes.

  • Le lombricompostage

La solution idéale quand on ne possède pas de jardin !

Pour tout savoir sur le lombricompostage, c'est ici

Que peut-on composter ?

  • Les déchets de cuisine : épluchures de fruits et légumes, restes de pain, filtres et marc de café, coquilles écrasées d’œuf, de noix, de moules. Mieux vaut éviter les restes de viande ou de poisson, pour des questions d'odeurs.
  • Les déchets de maison : carton (découpé en morceaux et sans bande adhésive), mouchoirs papier, essuie-tout blanc, fleurs fanées, sciure et copeaux de bois.
  • Les déchets de jardin : feuilles mortes, tontes de gazon, branchages broyés, en évitant les mauvaises herbes montées en graines.
  • Ne pas mettre : sacs plastiques et tissus synthétiques, sauces, graisses et huiles, verre et métaux (ils ne se décomposent pas)

Grands Chiffres : Les déchets organiques représentent 30 à 40% du contenu de la poubelle, soit environ 70 kg par habitant et par an !

Sources : Compost'action et UFCQueChoisir